Jardin Fertilité

Ce projet de jardin sera utilisé et étudié pour répondre aux besoins
de personnes atteintes de troubles de la fertilité.

Qu’est-ce qu’un trouble de la fertilité ?

L'Infertilité

On parle d’infertilité lorsqu’un couple ne parvient pas à procréer après une période de deux ans. Elle touche les hommes comme les femmes. Différents facteurs entrent en ligne de compte, l’âge, la santé ou la qualité des gamètes par exemple.

Détresse et troubles de la reproduction

L’infertilité temporaire est un phénomène fréquent, généralement incompris par ceux qui la subissent.
Il est important qu’un spécialiste de la fertilité en identifie les causes.
Parfois, ces troubles semblent sans cause apparente (idiopathiques) et dans ce contexte, il est généralement reconnu que des troubles psychologiques ou cognitifs en sont la source.

L’Aide Médicale à la Procréation (AMP) est elle-même un vecteur de stress. Des études démontrent que près de 25% des femmes suivies dans un Centre de Reproduction Assisté souffrent de détresse psychologique mineure ou grave.

Cette détresse peut directement affecter le taux de réussite dans un processus d’AMP. Le stress provoque la production de marqueurs toxiques qui interfèrent entre l’endomètre et l’embryon, augmentant le risque de fosses couches.
Le stress induit d’autres effets sur le métabolisme tel que des troubles de la tension, de la glycémie, perturbations endocriniennes, la diminution des performances cognitives ou du système immunologique.

Hortanimus Intervient

Durant une Assistance Médicale à la Procréation

Lors d’une prise en charge en AMP il est nécessaire de détecter et traiter au plus vite les facteurs de stress.

Depuis 2015, ESHRE (European Society of Human Reproduction and Embryology) recommande d’associer l’AMP à un traitement personnalisé afin de réduire les effets du stress et d’accroître les chances de succès.

Des méthodes complémentaires couplées à une surveillance accrue tout au long du processus instaurent un climat de confiance. Cela améliore la prise en charge personnalisé.
Les bénéfices sont multiples, pour la patiente elle-même, mais aussi pour l’ensemble des acteurs du corps médical impliqué dans la reproduction assistée.

30% des patients ont recourt à des thérapies médicales alternatives en parallèle de l’AMP tel que l’acupuncture, l’homéopathie ou l’hypnose ; d’autres pratiquent des méthodes liées à la restauration cognitive comme le yoga ou la méditation.
Ces méthodes de traitement naturelle ont un impact sur l’anxiété et agissent sur l’équilibre hormonal avec un effet positive sur le cycle menstruel, de cibler plus efficacement les périodes d’ovulation. Cela facilite ainsi le processus de fécondation et l’implantation embryonnaire.

Hortanimus à la volonté d’apporter un atout supplémentaire à ce processus de bien-être en couplant à l’ensemble de ces méthodes les effets sensoriels et cognitifs de la nature sur l’organisme.

Le Jardin Fertilité Hortanimus

Hortanimus aménage un parc à vocation thérapeutique, dont l’un des jardins est spécifiquement dédié au thème de la fertilité.
Avec la collaboration d’experts dans le domaine de la reproduction humaine, l’association souhaite apporter un accompagnement global aux couples qui subissent les effets d’un trouble de la fertilité, et ce tout au long de leur traitement.

Durant la période d’assistance médicale à la procréation Hortanimus propose :

1

Prévention

et pédagogique sur les thèmes de la fertilité et biotechnologies reproductives

2

Conseiller
et proposer des traitements préventifs et naturels

3

Résultat
Accroître le taux de gestation en clinique en réduisant le stress

4

Aider
les patientes à maintenir un état de santé optimal avant et pendant la grossesse

5

Soutenir

les patients et éviter l’abandon du processus

6

Promouvoir
les traitements de conception naturelle ou les moins invasifs tel que l’insémination intra utérine

Hortanimus collabore avec les pôles de recherches et les cliniques spécialisées

Dans cette optique, Hortanimus travaille en collaboration avec des pôles de recherches tel que la clinique Bruxelles-VUB-UZ.

Hortanimus se fixe comme objectifs de:
Favoriser le partenariat avec
les cliniques spécialisées dans l’AMP
Nouer des relations avec les instituts
de recherches spécialisés dans la reproduction et la fertilité humaine
Promouvoir
les méthodes alternatives complémentaires
et les traitements personnalisés
Améliorer et faciliter la communication lors des protocoles, entre patients et professionnels
de santé.

Les trois volets sont:

Personnes en situation
de stress

Activités
Grand public

Dans un premier temps, nous accueillerons pour l’étude, du personnel médical victime de burn-out.

Tout au long du projet, ateliers, activités pédagogiques et portes ouvertes seront organisés afin de présenter le projet, ses objectifs et sa progression. Des thèmes liés à l’écothérapie, médecine intégrative et permaculture seront traités lors de séminaires pour mettre en valeur le lien entre la santé et l’environnement. 

Ce projet est développé en partenariat avec une équipe pluridisciplinaire alliant domaine privé, public académique et professionnel. 

Plus d'informations sur le Projet:

[wpdm_package id='1055']
[wpdm_package id='1057']

L’étude

Le suivi scientifique général

Pendant les premières années, les projets d’étude proposeront des évaluations selon :

1

Les besoins des usagers

2

Les conditions environnementales

Les premières phase de recherches visent à définir les conditions et protocoles d’étude.

L’étude clinique restera centrée sur la définition de la Santé donnée par l’OMS (1946):
« La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, qui ne consiste pas seulement en l’absence de maladies ou d’infirmité ».

Hypothèse générale de l'étude clinique:

Les activités dans la nature soit par les activités de l’écothérapie, soit par l’agroscience contribuent à une bonne santé surtout dans un cadre de stress liée à des maladies chronique.

Hypothèse générale de l’étude écologique :

L’étude et le suivi de l’écosystème et de la biodiversité par l’emploi de sciences participatives contribuent non seulement à produire des données scientifiques viables mais aussi à restaurer les relations entre l’homme et la nature et la santé des participants.

Pour quel Public ?

Personnes en situation de stress

 L’association Hortanimus accueillera des personnes touchées par le stress (burn out, problèmes de fertilité, addictologie).

Personnes atteintes d'Alzheimer

Dans un second temps et dans un espace naturel dédié, l’association accueillera des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ainsi que d’autres problèmes neurologiques.

La Ferme du Peyrat accueillera tout type de public pour des évènements, des formations, des rencontres autour de l’agriculture durable, du jardinage, de la permaculture, de l’écologie et des sciences appliquées, de la transmission des savoirs anciens et de diverses pratiques culturelles et sportives.

Grand Public

L’association et ses installations bénéficieront à toute personne qui souhaite valoriser la santé naturelle.